Dernières réflexions du poste !
Accueil » Billets humeur » Mais qu’arrive t’il à JLD ?

Mais qu’arrive t’il à JLD ?

delarue.jpg

uel concentré de malheur pour une simple aéroacrophobie, c’est qu’on se ruinerait une image et une notoriété exemplaires, tout ça pour 3 verres de vin bien tassés dans un cocktail secret dont tu es le dépositaire exclusif !

Certainement très inspiré par le rappeur Dsiz la Peste et son titre « J’pète les plombs », tu es monté à bord de ce maudit coucou et tu t’es dit : « Putain j’transpire, pire j’suis en transe les transports bloquent ça klaxonne ; ça fait 2 heures qu’j’n’avance qu’à petit feux, peu à peu je pète les plombs, le beauf de derrière m’insulte et me traite de con, c’en est trop je sors de mes gonds… J’pète les plombs, putain j’pète les plombs, Putain j’pète les plombs, mais oui j’pète les plombs ! ».

Que l’on ne vienne pas me dire que l’ironie du sort n’est pas « maître à bord » ! Toi qui gravites en permanence à hauteur de sommets, toi qui symbolises la maîtrise de soi en toutes circonstances, l’anti stress du paf, le tellement politiquement correct ! Entourés de psy et psychopathes à longueur d’année, de plateau en plateau harnaché de ton bloc note et de ta belle monture métal sur cheveux court, méthodiquement empathique dans une écoute sans faille. T’imaginer perdre ton sang froid avec perte et fracas. Ne m’en veux pas mais cela me fait délirer !

Nos plus grands psys se sont penchés sur cette terrible phobie du transport aérien, cet étrange mal des hauteurs. Certains psychanalystes iraient jusqu’à parler de peur de la castration, mais je demande à voir ! Ils y voient en tout cas une première explication claire comme de l’eau de roche, l’homme qui souhaite maîtriser sa vie, n’apprécie guère d’être livré aux mains d’un équipage incontrôlable. Mais, l’incontrôlable dans le cas présent, c’était toi ! Te connaissant un peu mieux maintenant, il est sûr tu vas rebondir comme personne, c’est déjà écrit ! C’est un peu comme l’histoire du Retour de Cécilia S. dans Nicolas S, doublé par le méchant publicitaire, quand les grands de ce monde se mangent des boulettes comme nous, on les trouve tout à coup tellement plus humains et attachants, le meilleur plan de communication élaboré à ce jour !

Mais que diable allait-il faire dans cette galère ?

Avioniquement vôtre.

julia.bmp Julia Santi

Merci à Julia pour ses avis toujours tranchants, que vous retrouvez régulièrement ici sur ce blog.

Un commentaire

  1. Je la kiffe grave cette journaliste. Plus de chroniques, plus de plaisir de rire ! A chaque billet, on se régale tellement c’est vrai bien écrit et surtout très bien vu …
    Plein de bonnes choses à julia santi de ma part.
    JM

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly