Dernières réflexions du poste !
Accueil » Les à côté du poste » En route vers TV radio ?

En route vers TV radio ?

radio

a télévision fonctionne le plus souvent par l’intermédiaire de tendances, de modes qui dès leur émergence et les premiers de succès ou de rentabilité vient à s’engouffrer dans la veine jusqu’à épuiser complètement le thème. Nouvel exemple en cours d’émergence : les émissions de radio retransmises à la télévision.

A qui s’intéresse quelque peu à l’actualité télévisuelle de ces derniers jours, certaines information n’ont pas dû manquer à votre vigilance. Il s’agit des projets à l’antenne ou en cours de développement mettant à la sauce télévisuelle des émissions de radio. Trois exemples pour illustrer cette nouvelle mode : tout d’abord « Baffie !« , émission diffusée chaque semaine le jeudi à 22h40. Il s’agit dans ce cas là, de la rediffusion de son émission dominicale diffusée sur Europe 1. Premier cas concret, il n’en demeure que d’autre projets sont en cours.

Alors que l’émission radio de Laurent Ruquier vient de fêter ses 10 ans à l’Olympia pour une double émission diffusée à la fois sur Europe 1 et France 4, l’idée de proposer une version mensuelle de « On va gêner » sur France 4 fait son bout de chemin et tout laisse à croire que ce programme verra prochainement le jour.

Enfin, troisième cas de figure, une rumeur faisant état d’un projet de mise à l’antenne de la matinale de NRJ (« Le 6 – 9 ») sur NRJ 12.

Tous ces cas de figure laissent à entrevoir une mode faisant à la fois de la synergie d’antenne mais également celle des moyens de production (donc financiers) une nouvelle manière d’appréhender les émissions. Il s’agit néanmoins de s’interroger sur la pertinence de la manoeuvre en termes purement télévisuels. Car cela va de source que faire de la radio est totalement différent du média télévision. Alors si l’on aménage la base radio de l’émission pour la télévision, ce sera certainement au détriment de cette première. Par ailleurs, dans ces exemples on notera toujours le lien évident qu’il existe entre les industries radio et télé (Virgin 17 appartient tout comme Europe 1 à Lagardère / NRJ 12 et NRJ font partie de NRJ Group / Laurent Ruquier est sous contrat avec France Télévisions).

Enfin, on peut noter que ce n’est pas la première fois que cette transversalité est proposée à la télévision puisqu’il y a quelques années de cela, « Les Grosses Têtes » de RTL venaient régulièrement sur l’antenne de TF1.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly