Dernières réflexions du poste !
Accueil » Politique » Tendance 2010-2011 ?

Tendance 2010-2011 ?

populisme

a télévision telle que je la commente ici-même régulièrement est un aspirateur à tendances extraordinaire puisqu’elle s’approprie avec une rapidité surprenante (puis se créé une légitimité) chacune des nouvelles évolutions de la société. La rentrée 2010-2011 qui se profile dans quelques semaines ne devrait pas déroger à la règle.

En ce moment, la période estivale est comme à son accoutumée une bulle d’air dans laquelle se sont évanouis nombre de sujets récurrents, de préoccupations majeures et autres questions d’importance. Les esprits s’apaisent et la télévision elle aussi enclenche un mode semi conscient (quelques programmes nouveaux tout au plus).

C’est à partir de la fin août que les industries du spectacle télévisuel vont se mettre de nouveau en production, préparant les programmes de la rentrée. Sans vouloir dresser une liste exhaustive des émissions qui vont apparaître, il est intéressant de noter une tendance qui s’immiscera certainement dans un nombre considérable de programmes.

L’origine de cette tendance est à rechercher dans l’actualité du début de l’été. Fiasco de l’équipe de France de football en Afrique du Sud, affaire Bettencourt-Woerth, convocations judiciaires de Ribéry et Benzema, démissions des secrétaires d’Etat, etc. Les « élites » autrefois intouchables ont traversé en cette fin de saison une zone de turbulences considérable où les statuts ont volé en éclats.

Les élites ont toujours énervé une part de la population, cette fois-ci c’est de la consternation, de l’aigreur, une forme de haine qui s’installe vis à vis de personnes que le cirque médiatique avait installé dans un confortable cocon.

Dès lors, il me semble que la rentrée télévisée va s’inscrire dans cette mouvance du dénigrement des élites par la voix toute trouvée du populisme. Phénomène absolument pas nouveau en télévision, la période actuelle prête le flanc à une densification de cette tendance dans laquelle les moindres débordements seront mis à la une, les consternations et indignations devenant quotidiennes. Vers une apologie de nouveaux experts, témoins, sentinelles populaires scrutant la vie publique avec leurs propres cadres référentiels ?

Il en sera de même dans le discours des « élites » de pouvoir ou populaires qui sans doute (et il sera intéressant d’écouter les discours à ce moment précis) teinteront massivement leurs paroles publiques de véracité d’antan, d’anecdotes de province, etc.

Un air du temps qui ne me semble pas pouvoir échapper encore longtemps à la télévision. Premiers éléments de réponses à partir de la fin du mois d’août.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly