Dernières réflexions du poste !
Accueil » Article sponsorisé » Faîtes vos jeux, rien ne va plus !

Faîtes vos jeux, rien ne va plus !

casino

lors que la réglementation autorise les sites de jeux en ligne depuis le début de cette année 2010, les médias ont senti dans cette nouvelle législation une manne inédite en terme de sponsors et de programmes inédits, petit tour d’horizon de quelques exemples du genre. Le casino du PAF ouvre ses portes, faîtes vos jeux, rien ne va plus !

Qu’il s’agisse des chaînes de service public ou des opérateurs privés tels TF1 ou M6 Groupe, chacun participe du développement de services en ligne de  jeu, comme les salles de poker, pour proposer son programme dédié.

TF1 tout d’abord a opté pour l’option programme court quotidien programmé à une heure de très grande écoute, jute avant le journal de 13 heures (qui rassemble entre 40 et 50 % du public présent devant la télévision à cette heure là). Programme intitulé « L’affiche du jour« , présenté par Marion Jollès et Christian Jeanpierre. L’occasion est donnée en deux minutes de revenir sur un événement sportif passé en lien avec une rencontre sportive à venir. Le tout étant prétexte à donner les côtes de jeu et ainsi inciter le téléspectateurs à se rendre sur ces sites.

TF1 utilise également un autre système à l’occasion des retransmissions de grands matchs sur son antenne où lors de la présentation de la soirée, un message « informatif » indiquant les cotations de la rencontre est proposé à l’antenne.

Du côté de France 2, la chaîne propose un dispositif hybride avec une émission intitulée « Côte et match » diffusée à la fois en version hebdomadaire le samedi à 11h20 ainsi que du lundi au vendredi à 18 heures sous la forme d’un programme court. La version quotidienne se contente de dresser une liste de pronostics pour la soirée ou le lendemain tandis que le programme hebdomadaire tente quant à lui de dissiper toutes ces cotations dans une sorte de revue de l’actualité sportive (essentiellement footballistique) de la semaine écoulée et à venir.

Enfin W9 mais également M6 (avec le même programme) vont très prochainement mettre à leurs antennes une émission de poker animée par Estelle Denis. Cette émission étant mise à l’antenne grâce au partenariat affiché et revendiqué avec un établissement de jeux en ligne, sans ce sponsor le programme n’aurait sans doute jamais vu le jour.

Dans cet article, je ne listerais pas toutes les émissions qui sans dédier le contenu éditorial de leur programme à cette industrie, sont largement sponsorisées par elle (exemples : « Les guignols de l’info », « Canal Football Club », etc.).

Finalement, à la roulette du PAF, l’arrivée des opérateurs de jeux en ligne s’avère être une excellente affaire. Car à moindre coût, les chaînes remplissent leurs grilles tout en amassant des rentrées publicitaires. Dans un contexte où le placement de produits est désormais moins cadenassé qu’auparavant à la télévision, l’arrivée massive des sites de jeux en ligne au cœur de l’offre médiatique est un premier exemple à considérer avec beaucoup d’attention vis à vis d’un risque de confiscation du contenu éditorial pour l’unique et avide intérêt économique.

[Cet article est sponsorisé, je précise par ailleurs que je suis resté totalement libre dans mes propos ainsi dans le sujet traité. Aucune modification ou contrainte éditoriale n’est intervenue. Dès la prochaine publication, reprise des articles non sponsorisés.]

2 commentaires

  1. Là où il y a de l’argent, y’a les média.

  2. Plus généralement, là où il y a de l’argent les pouvoirs affluent n’est ce pas ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly