Dernières réflexions du poste !
Accueil » M6 » Tout de suite la suite

Tout de suite la suite

la_suite

uel est le point commun entre « Pékin Express« , « Secret Story« , « Nouvelle Star« , « La France a un incroyable talent« , « Master Chef« , etc. ? Tous ces programmes proposent une suite après la diffusion de leur épisode hebdomadaire. Maintient de l’audience, coûts de production, envies des téléspectateurs, les causes sont multiples pour tenter d’expliquer cette tendance en expansion.

En télévision, lorsque l’on possède un succès à l’antenne on tente par tous les moyens possibles de faire perdurer les bénéfices de ce dernier. Alors que certaines émissions ne reculent pas devant le défi de rajouter une semaine de compétition supplémentaire (cf. Secret Story pour cette quatrième saison), de nombreuses autres proposent une déclinaison version coulisses de leurs émissions.

Majoritairement diffusées à la suite d’un épisode inédit, ces émissions se décrivent comme voulant révéler l’envers du décors de ces émissions qui nécessitent de très forts investissements de la part des chaînes. Et c’est probablement dans cette première veine que l’on peut envisager de trouver la justification de ces programmes additifs. Car étant donné le coût unitaires de ces émissions, les chaînes poussent les producteurs à compiler quelques images inédites, des meilleurs moments et des images en coulisses pendant soixante à quatre vingt dix minutes. Economiquement le résultat est très rentable pour la chaîne qui s’offre pour un prix modique une émission qui surfe sur une marque qui génère une audience considérable lors des épisodes inédits et qui par effet mécanique permet à ces émissions additionnelles de maintenir des scores qui en rapport argent / audience sont tout à fait intéressantes.

Par ailleurs, l’économie n’étant pas le seul maître étalon en télévision (même si elle est un critère décisif), les envies actuelles des téléspectateurs se trouvent être assouvies par l’intermédiaire de ces dispositifs. En effet, on a connu l’avènement des émissions réflexives (où la télévision par de télévision), désormais ce sont les émissions de divertissement qui elles-mêmes prennent le pari de parler d’elle même.

Alors que le public est de plus en plus souvent et rapidement mis au fait de l’actualité des médias et de ce qui se trame derrière le petit écran, il s’agit pour ces programmes complémentaires de jouer simultanément sur les fantasmes de transparence (on vous dit tout, on ne cache rien et surtout on démontre notre bonne foi dans le déroulement des épreuves) mais aussi sur ces coulisses, ces instants off qui humanisent un peu plus les programmes. Car pris dans des mécaniques de jeux et des univers parfois impalpables, il est intéressant pour ces émissions d’avoir la possibilité de tisser un lien fort avec les téléspectateurs en faisant allusion à des cadres référentiels plus proches du quotidien du public. Quand les « suites » brisent les rêves de première partie de soirée pour nous remettre les pieds sur Terre.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly