Dernières réflexions du poste !
Accueil » Journal » Un peu de recul

Un peu de recul

DSK

‘affaire de mœurs dans laquelle Dominique Strauss-Kahn est actuellement inculpé produit sur le web ainsi que dans tous les médias un flot d’information qu’il est clairement très compliqué de contenir d’autant plus lorsque, harcelés par l’habitude prise par nous tous, l’annonce, le déroulement ainsi que la conclusion de cette affaire doivent répondre des seuls préceptes de l’Internet qui promeut la vitesse comme outil de quasi véridification.

A l’heure où une présomption d’innocence est allègrement battue en brèche par un élu français, que des photos d’un homme innocent, jusqu’au jugement, circulent sur le web, que des thèses de complot fleurissent de toutes parts, il est nécessaire et vitale à notre compréhension et à la mise en perspective des événements de définitivement brider le temps médiatique pour laisser agir un temps juridique, nécessaire au jugement raisonné et relatif des faits reprochés si tel devait être le cas.

Les médias sont complices de cet état de fait (emballement, respect tout relatif de la présomption d’innocence, développement tout azimut de thèses quelconques), qui n’est à la gloire de quiconque. Informer est une chose, juger en est une autre.

Pour compléter cette réflexion toute personnelle, deux textes qui permettent de prendre ce recul vital, François Jost et son article, « DSK et l’emballement médiatique » ainsi que Natalie Maroun Taraud qui publie, « De l’hégémonie d’une information : l’Affaire DSK« .

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly