Dernières réflexions du poste !
Accueil » Journal » Des experts expertisés

Des experts expertisés

experts_expertises

longueur de plateaux nous les voyons bavasser sur le sort de la France, du Monde, de la finance et de bien d’autres sujets. A force de plateaux, de débats et de palabres, ils sont capables de se contredire plus que de raison mais pour autant, ils continuent abondamment à commenter la vie publique, il s’agit des experts.

De tous poils, de toutes confessions, de tous parcours, peu d’émissions peuvent désormais se passer de ces figures récurrentes que l’on appel pour leurs connaissances spécifiques. Cet article n’est pas là pour parler réellement de la pertinence de leur propos tant cela est facilement vérifiable grâce à un habile jeu d’archives pour retrouver à la fois leurs ritournelles permanentes tout comme leurs contorsions que d’aucun applaudiront.

Dans ce texte, je souhaiterai mettre en lumière un aspect qui est complètement occulté lorsqu’il s’agit de donner la parole à ces personnages au coeur de nos débats publics. Tout experts qu’ils sont, le plus souvent ceux-ci nous sont présentés selon leur titre universitaire ou la profession qu’ils exercent. Néanmoins, un grand nombre d’entre eux disposent de très nombreuses casquettes au sein d’institutions publiques, financières, commerciales ou privées.

Siéger à des conseils d’administration de grands groupes industriels, être rattaché à des audits de projets publics, être partie prenante et active de lobbys de tous genres, tel peuvent être les nombreux autres particularismes de ceux qui s’arrogent la parole experte en France.

Afin que leur parole, leur portée et surtout les intérêts qu’ils défendent soient clairement mis sur la table et toute la substance de leur propos puisse être apprécié à sa juste valeur par les citoyens, il devient nécessaire que l’ensemble des titres de chacun de ces experts puisse être clairement diffusé à l’écran.

Qu’un expert, présenté comme professeur d’économie vienne s’exprimer sur un plateau vis à vis de la situation économique du pays paraît logique et sa parole peut être comprise en première lecture comme une vision généraliste et objective. Mais lorsque l’on apprend (beaucoup plus tard) que ce même personnage  est en plus membre de conseils d’administration de groupes industriels de premier plan, la valeur de ses déclarations prend une toute autre saveur et son propos liminaire en devient abrogé par les intérêts que sa double fonction lui confère.

Il est à noter que ce principe de mise en avant des profils complets des experts serait également extrêmement salutaire pour les journalistes qui passant d’un média à un autre n’ont pas toujours des discours concordants et le principe des intérêts à protéger apparaîtrait ainsi de manière plus probante.

Afin de vous faire une plus ample idée de ce phénomène, regardez le film « Les nouveaux chiens de garde » dans lequel cette idée est largement expliquée et mise en images.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly