Dernières réflexions du poste !
Accueil » Canal + » D8, la contre image Canal + ?

D8, la contre image Canal + ?

n peu plus d’une semaine désormais que le groupe Canal +a fait ses premiers pas dans le monde de la télévision gratuite après les rachats des chaînes D8 et D17. Depuis ces rachats, nombreux sont ceux à se demander à quoi vont pouvoir ressembler ces chaînes et quelle va être la patte Canal + dans tout cela ?

Car Canal+ avant toutes choses, c’est une image de marque savamment mise en scène depuis plus de vingt cinq ans. Le fameux « esprit Canal« , la tonalité des émissions, les concepts le plus souvent nouveaux et décalés vis à vis de la concurrence ont fait de cette chaîne, l’une des plus enviées de France et l’une de celle qui donne la meilleure image.

Ce qui a forgé cette image, c’est l’idéal dans lequel la chaîne s’est inscrite. Des catégories de programmes que l’on ne voit pas ou peu chez la concurrence (« Zapping », « Groland », « Petit Journal », etc.), une offre qualitative marquée (droits du football, cinéma) ainsi qu’un mode de diffusion qui lui est exclusif (larges tranches d’antenne en crypté pour quelques heures de programmes en clair chaque jour).

Bref, Canal + n’a pas d’équivalent en France et son image est durablement et solidement installée. Ainsi, comment l’arrivé de D8 (et dans une moindre mesure de D17) dans le giron du groupe Canal + va-t-elle être absorbée de manière transparente ? Car c’est ici que semble reposer un problème de fond pour Canal + car avec son arrivée dans le domaine de la télévision gratuite, le groupe Canal + perd d’emblée une partie de sa spécificité qui était celle des tranches en clair. Ainsi, pour remplir sa grille de programmes, la chaîne ne va sans doute pas pouvoir user de concepts aussi forts et singuliers que ce dont elle fait pour Canal +.

D8 va ainsi prochainement se présenter avec une grille de programmes qui suivra les courbes de la plupart des généralistes. Ainsi, dans des programmes semblables, comment vont-ils procéder pour faire perdurer l’esprit Canal que chacun associe au groupe et donc à D8 ? L’équation est loin d’être évidente et d’autant plus dangereuse pour Canal + dans la mesure où lorsque le public constatera que D8 use des recettes de la concurrence, proposant une chaîne finalement à l’image des autres, cela ne va-t-il pas venir ternir l’image de Canal + qui pour l’heure se place toujours au-dessus de la mêlée ne souhaitant finalement pas être comparée à la concurrence.

Canal + par le prisme de D8 va tendre à se banaliser. Et ce n’est pas la patte Canal + portée à la chaîne (dans les décors et lumières des émissions telles que « Le grand 8 », « Touche pas à mon poste » et « Le JT ») et l’argent injecté dans les années à venir qui va suffire à faire dominer la singularité de ce groupe dans le PAF. D8 sera une chaîne en plus et non la chaîne en plus.

Alors, Canal + une chaîne (pas) comme les autres ? Rien n’est moins sûr et l’avenir va semble-t-il le démontrer.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly