Dernières réflexions du poste !
Accueil » EN DIRECT DE LA SOCIAL TV » Adeck, chien 2.0
Adeck, chien 2.0

Adeck, chien 2.0

Adeck est le petit chien Jack Russell de l’animateur de télévision Christophe Dechavanne. Assez connu et apprécié du public notamment pour ses participations dans les émissions telles que « Une Famille en Or » et « La Roue de la Fortune« , il dispose désormais de sa propre existence numérique.

Tandis que les acteurs principaux de la télévision ont tous plus ou moins adopté Twitter comme relais de leurs émissions et dans le but d’intensifier leurs contacts avec leurs fans, il s’avère que la télévision cherche également à faire vivre davantage les personnages secondaires, qui disposent d’une vraie popularité auprès du public et dont les passages à l’antenne (souvent réduits) laissent paraître plus de mystère qu’autre chose.

Il y a quelques mois de cela, la tendance était apparue autour du personnage fictif de « Fort Boyard » du Père Fouras qui s’était mis à tweeter (@perefouras) l’été dernier, rencontrant un vrai succès sur les réseaux sociaux et prolongeant l’expérience de « Fort Boyard » d’une manière ludique et plaisante.

A présent, c’est au tour d’Adeck, le chien de Christophe Dechavanne de faire son apparition. Equipé d’une page fan Facebook ainsi que d’un compte Twitter, le Jack Russell ne se prive pas depuis quelques semaines pour faire partager son quotidien.

Entre images des coulisses de « Une Famille en Or » ou réflexions canines, le profil numérique du chien vient s’associer avec l’image populaire de l’animal. En réaction avec l’actualité, tournant certaines situations à l’absurde (car réfléchies avec des repères de chien) et étant toujours prompt à réagir en direct à ses aventures dans l’émission, l’animal parvient à se constituer une communauté autour de lui avec laquelle il n’hésite jamais à communiquer.

L’intérêt autour d’Adeck se matérialise notamment par un nombre non négligeable de posts sur sa page Facebook « d’autres chiens » venant se présenter, laissant des photos, etc. Les humains ne sont pas non plus en reste puisque les interactions sont assez nombreuses et Adeck ne manque jamais une occasion de répondre aux questions ou aux sollicitations.

Enfin, il est à noter que cette forme de communication, si elle n’est pas révolutionnaire dans sa forme (facebook et twitter), elle entend l’être dans son ton et le rapport que les réseaux sociaux établissent entre un animal et une communauté ou quand le prisme numérique donne la parole à un animal, celle-ci retient davantage l’attention du public et offre une liberté de ton salutaire dans le monde de la télévision.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly