Dernières réflexions du poste !
Accueil » Réflexion » Mars One TV show
Mars One TV show

Mars One TV show

Ce projet est présenté comme la plus grande aventure spatiale de l’histoire et en toute objectivité elle l’est ! Mars One, c’est un aller sans retour vers la planète rouge pour aller à l’orée de 2022 former la première colonie humaine à aller s’installer sur cette planète. Le projet semble fou, il l’est, et la télévision n’est pas en reste devant ce scénario digne d’un blockbuster américain.

En effet, un ingénieur néerlandais (Bas Lansdorp) qui est à l’origine de ce projet insensé est persuadé que la télévision peut lui permettre de régler l’addition de cette mission qui s’élève tout de même à pas moins de 4 milliards 600 millions d’euros. Son projet, développer une série réalité à partir de 2014 où l’on va suivre les quelques 1000 candidats toujours en lice dans ce projet au travers de toutes les phases de sélection qui les amèneront à 2022, date effective de sélection puis de départ pour cette mission unique.

Que la télévision saisisse l’occasion de mettre en scène ces futurs héros de l’histoire humaine relève d’une certaine habitude de mise en avant de lambdas dans des situations inédites, ce qui est pour l’occasion beaucoup plus gênant se relève en deux points.

Tout d’abord, la différence entre la forme et le fond. La forme se présente (pour l’heure) comme une série réalité ou l’on va suivre le pas à pas de chaque potentiel futur colonisateur. C’est à dire que l’on être dans l’identification à outrance, la création instantannée de fans clubs, le soutient au représentant de son drapeau, etc. Bref, nous nous trouvons davantage dans un dispositif de rapport aux candidats proche de celui d’Intervilles que de celui qui a pour vocation d’envoyer les premiers êtres humains vers Mars.

Par ailleurs, à l’allure où se développe l’interactivité entre programmes télévisés et public, on ne peut encore toucher du doigt ce que les années 2020 pourront nous offrir comme interactions et en quoi la frontière entre divertissement (émission de télévision consacrée à Mars One) et rigorisme de tests de sélection sera affirmée ou au contraire complètement brouillée faisant de cette sélection un vulgaire jeu du cirque, présentant un message biaisé au public.

De plus, il est à considérer que ce projet aussi fou soit-il à une finalité clairement énoncée dès le départ, les candidats à la colonisation de Mars vont aller sur cette planète mais n’en reviendront jamais ! C’est à dire que tout ce dispositif de série réalité, au delà du fantasme de la colonisation d’une nouvelle planète, va mettre en scène pendant huit ans environ la mort annoncée de ces nouveaux explorateurs. Huit années à suivre l’aboutissement d’un rêve qui comme issue inéluctable aura la mort de toute l’équipe sur place (sous l’oeil des caméras également ?).

Les spectateurs de 2014 se posent peut-être encore la question de la mise en scène macabre que peut provoquer ce projet, qu’en sera-t-il en 2022 ? Le rêve occultera-t-il complètement cette funeste conclusion ? En tout état de cause, ce projet aussi excitant qu’il puisse être, ne doit pas nous ôter de l’esprit que s’il vient à être diffusé à l’antenne ne sera ni plus ni moins que le testament télévisé le plus long de l’histoire avant d’être hypothétiquement la première pierre à la colonisation de Mars.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly