Dernières réflexions du poste !
Accueil » Canal + » Le Petit Journal « donne des ailes »
Le Petit Journal « donne des ailes »

Le Petit Journal « donne des ailes »

Si dans le PAF il y a bien une émission qui ne se prive pas d’épingler à juste titre les moindres manipulations ou petits arrangements des mondes politiques et médiatiques (notamment) c’est bien « Le Petit Journal ». Alors quand celui-ci prend des largesses avec les réglementations et se prive bien de donner quelques détails sur les coulisses de son émission, il est de bon ton d’en parler.

Tout se passe dans l’émission du 4 mars dernier (16’08 » à 19’53 ») soit pendant la séquence du « Défi Musqua« . L’animateur Yann Barthes défie son chroniqueur test tout à se rendre à Abou Dabi pour aller tester « Le Championnat du Monde de course aérienne » ou l’on devrait plutôt dire le « Red Bull Air Race« . Vous voyez venir la suite j’imagine ?

La ficelle est grosse et pourtant « Le Petit Journal » a plongé la tête la première dans le publi-reportage sponsorisé par Red Bull. Pour se persuader de tout cela, quelques clics suffisent pour tomber sur ce type d’article ou encore celui-ci dont la séquence de l’émission fait également référence. Pour se persuader encore un peu plus que cette séquence est financée par la marque de boissons énergisantes, il suffit de la regarder et de constater comment par « inadvertance » (sans doute) les équipes du « Petit Journal » n’ont pas pris soin de dissimuler les nombreuses impressions de la marque Red Bull que l’on voit (au choix) sur l’avion, les tenues, les casques, etc. Une simple inversion de l’image aurait à minima fait illusion de la marque auprès des téléspectateurs et certainement du CSA.

Petites sélections de captures d’écran de la séquence

redbull1 redbull2 redbull3

Car oui, au-delà du sujet tous frais payés pour l’émission, ce que le « Petit Journal » a fait s’appelle purement et simplement du placement de produit et c’est (pour l’heure) rigoureusement interdit par le CSA dans des émissions de ce type. Bref, dans une émission qui prône une certaine transparence des pratiques et qui aime à dénoncer les manipulations, je trouve que celle-ci est assez osée qui plus est lorsqu’elle est sciemment cachée auprès du public. Comme on dit, « on voit la paille dans l’œil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien« .

 

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly