Dernières réflexions du poste !
Accueil » Réflexion » Clash Cam / Avant la diffusion
Clash Cam / Avant la diffusion

Clash Cam / Avant la diffusion

A partir du 26 mai prochain, France 4 va pour ainsi dire ressusciter la bonne vieille caméra cachée grâce à « Clash Cam« . A un détail près, celle-ci va radicalement prendre les accents d’une société des années 2010. Explications.

A l’époque, la caméra cachée était faite pour créer des situations incroyables aux multiples rebondissements qui pour un regard extérieur ne paraissaient pas possibles et qui pour les acteurs in situ paraissaient au contraire terriblement réaliste. Le dénouement de tout cela était un arrêt dans ce scénario infernal pour un révélation le plus souvent emprunte de sourires et de soulagement.

En 2014, on passe la vitesse supérieure et les caméras cachées se font désormais autour de situations à forte tension, autour de thèmes difficiles et d’actes aux frontières de la violence ou encore du harcèlement. « Clash Cam » ce sont trois situations conflictuelles inspirées d’histoires vraies et pour lesquelles des reconstitutions sous la forme de caméras cachées sont proposées. Agresseurs comme agressés font partie de la production et ont pour consigne de jouer le rôle afin de voir comment les citoyens lambdas agissent et réagissent lorsqu’ils se retrouvent face à ces situations insupportables, d’intolérance caractérisée.

Aux premières images mises en ligne (disponibles ci-dessous), ont ressent immédiatement un malaise devant ces scènes. Malaise à la fois car ces caméras cachées ne sont que la réinterprétation de situations survenues dans la réalité mais aussi malaise dans la position qui est la nôtre. La mise en scène fait que l’on a la sensation d’assister en réalité à l’agression, de fait la position du public est révoltante par essence car elle est inefficace dans le temps présent. Même si le public est averti des artifices mis en place, la frontière est tellement mince qu’on semble assister à une confusion des genres très désagréable.

Par ailleurs, le but même de l’émission est annoncé ainsi : « Avec cette émission, France 4 s’attaque aux clichés et ouvre le débat sur les incivilités et les discriminations qui nous concernent tous. (…) Les caméras cachées de Cam Clash s’immiscent au coin de la rue pour mettre en scène l’inacceptable… et éprouver vos, nos réactions. Certaines sont solidaires ou généreuses, d’autres plus lâches ou égoïstes. Mais elles sont toujours authentiques. » La question derrière tout cela est de savoir si montrer est-il suffisant ? Applaudir ou maudire certaines réactions que nous verrons est-il un vecteur de compréhension, de prise de conscience ou cela incline-t-il davantage vers l’auto-assurance version : « moi j’aurais fait ça à sa place », etc.

Le dispositif tel que présenté pour l’heure me laisse assez sceptique dans la portée positive, citoyenne annoncée en préambule de ce programme. Pour l’heure, je ne peux me baser que sur les images mises à dispositions. Une fois la diffusion sur France 4 passée, je ne manquerai pas de revenir sur ce programme.

EXTRAITS VIDÉO

Discrimination au surpoids

Harcèlement de rue

Machisme au volant

 

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly