Dernières réflexions du poste !
Accueil » M6 » Un storytelling intime
Un storytelling intime

Un storytelling intime

Dimanche soir, M6 et Karine Lemarchand lançaient une émission de confession de personnages politiques. A proprement parlé on ne peut pas parler d’émission politique pure et dure tant le décorum et la promesse de l’émission ne laissaient que très peu de place à des propositions et des visions politiques telles que nous avons l’habitude de les consommer. Néanmoins, cette émission a été l’occasion d’un bel exercice de style de la part des principaux intéressés.

« Une ambition intime« , c’est une émission qui surfe sans aucune ambiguïté sur le phénomène de longue date qui sévit sur M6, la Feel Good TV. Sans préjugé de cette tendance, elle se mélange difficilement avec les personnages politiques, leurs contrariétés, leurs discours éculés, etc. Dans cette émission, nous sommes face à des hommes et des femmes qui déroulent leurs histoires personnelles, toutes constitutives de ce qu’ils ambitionnent de devenir, Président(e) de la République et ce par des aspects parfois difficile mais dont la sortie qu’ils en ont fait les pare de toutes les vertues.

Néanmoins, cette fonction demande à ces personnes de se dévouer à la tâche mais elle leur demande aussi et surtout d’être compétents, de connaître la situation, les problèmes, envisager des solutions, avoir une vision pour la France. Ici, naturellement on ne retrouve aucun élément qui concrétise un engagement politique face aux français. Ainsi en poussant l’exercice un peu plus loin, n’importe quelle personne un tant soit peu à l’aise à l’oral et sachant se créer un background de vie structuré, faisant apparaître une montée en puissance de son être peu être aussi crédible que les quatre personnages politiques qui nous ont étés montrés ce dimanche.

Car oui, ce dimanche, bien évidemment qu’il ne s’agissait pas de politique à part entière. Pourtant, la politique était belle et bien là. La seule présence de ces personnages à cette période, dans ce dispositif cocooning est un acte politique. Distiller les racines et les motivations profondes de l’engagement politique au travers du fameux storytelling est un acte politique fort. Par ailleurs, l’usage permanent des techniques de storytelling par tous les intervenants de l’émission arrive toujours à la même conclusion (qui n’est pas expressément dite mais transparaît sans ombrage) : « Je suis prêts à (re)devenir Président de la République. Mon être, mon paraître sont prêts. Je suis en paix avec moi-même et les autres.« .

Ainsi, cette émission tente une promesse qu’est celle de briser les supposées barrières entre citoyens et politiques en les invitant à se livrer à cœur ouvert sur ce qu’ils sont au fond d’eux-même. Néanmoins, face à des personnages rompues de longue date aux discours, annonces, promesses, renoncements, etc. nous ne trouvons, dans cette émission, que peu de points de différenciation, faisant d’un personnage plutôt qu’un autre, celui ou celle apte à devenir Président(e) de la République. Et cette banalisation des personnages sous couvert de belles histoires personnelles narrées à la perfection masque leurs convictions politiques divergentes et représente un vrai danger au moment où les choix commencent à mûrir dans les esprits des citoyens.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly