Dernières réflexions du poste !
Accueil » France 2 » Concept simple pour pensée complexe
Concept simple pour pensée complexe

Concept simple pour pensée complexe

Dimanche dernier, dans le cadre de son émission « 19h Le Dimanche », Laurent Delahousse a réussi à décrocher un entretien avec le Président de la République Emmanuel Macron* depuis l’Elysée. Entretien enregistrée en amont, celui-ci a été abondamment commenté, pointant du doigt l’insuffisance du journaliste à mettre à mal le Président. Pourtant, en regardant ce document en intégralité, on y voit plutôt deux marqueurs forts. Tentatives d’explications.

Une idée forte qui identifie le personnage d’Emmanuel Macron et qui véhiculée par toute sa sphère proche voir même par lui-même et sa pensée complexe, tout comme son rythme asynchrone qui le fait travailler jour comme nuit comme si il ne s’arrêtait jamais. Ces deux éléments, pris dans leur portée de storytelling servent de première base d’interception à cet entretien. En effet, une pensée complexe demande du temps pour être mis sur la table, expliquer, détailler, mise en perspective. C’est le propre d’un raisonnement qui puise ses inspirations d’éléments multiples.

De l’autre côté de l’histoire, nous avons un journaliste, qui dans sa dimension d’intervieweur dispose lui aussi d’un langage dense, aime à donner une forte épaisseur à toutes ces questions, aime à ce que la personne questionnée puisse se livrer quitte à s’étaler de longues minutes autour d’un sujet unique. Via un questionnement qui met le plus souvent en perspective les choses et ne se cantonnent que rarement à du factuel, nous avions à faire ce dimanche soir à deux amateurs de digressions, pas du tout adeptes du fast thinking et de la phrase qui fait mouche.

Dans ce contexte donné, voilà sans doute pourquoi de nombreux observateurs se sont sentis vide en écoutant ces quarante minutes d’entretien. Pas d’annonces chocs, pas d’éléments politiques concrets, factuels. Une vision, des orientations, une manière de percevoir l’existant tout en anticipant le futur, voilà ce à quoi a servi cette émission. Pas du tout annoncée comme telle, elle n’était pas un catalogue de mesures pour 2018. Dans un dispositif scénique inhabituel (les deux locuteurs étant debout, se déplaçant au sein de l’Elysée), l’atmosphère et le contrat communicationnel mis en place ici, ne peut faire porter à Laurent Delahousse un manque de pugnacité qui dès les premières secondes n’était pas le coeur du concept.

Alors que la nouveauté scénique a été largement pointée comme étant le point différenciant de cette émission spéciale, il est plutôt à considérer le fond de ce programme comme élément nouveau, permettant d’expliquer une démarche qui en est encore à son commencement. Tandis que des dispositifs de points d’étape sont nécessaires et viennent ponctuellement irriguer la vie citoyenne de ce pays avec le Président ou ses Ministres pour répondre factuellement de leurs actes et démarches à venir.

* Cet article est écrit sans aucun jugement de valeur concernant la Politique d’Emmanuel Macron ou sa personne

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly