Dernières réflexions du poste !
Accueil » INA » L’INA analyse l’information

L’INA analyse l’information

yant été de nouveau visiter le site de l’INA, j’ai re découvert, le module d’analyse des journaux d’information baptisé INA’Stat. Outil extrêmement intéressant, il permet de mieux appréhender les contenus éditoriaux de nos JT , tout en réfléchissant aux démarches éditoriales sous jacentes.

Pour cet article, je me suis attardé sur le rapport relatif au second trimestre 2008. Premiers chiffres à être publiés, le nombre total de sujets diffusés sur l’ensemble du réseau hertzien par catégorie. Il apparait qu’en règle générale, la thématique sociétale soit la plus prisée avec 1433 sujets répertoriés devant l’international avec 1328 reportages puis le sport cumulant 956 unitaires.

Un classement nuancé par la suite du rapport avec le décompte des sujets par chaine. En effet, sur les 1433 documents consacrés à l’actualité internationale, 458 proviennent d’Arte, ce qui correspond au cumul de ceux diffusés par TF1 et France 2 (respectivement 209 et 250). En vertue de l’audience générée par Arte, ce type d’actualité bien que massivement présente en terme d’unité, n’occupe qu’une infime place dans la perception globale de l’information par le public.

Par ailleurs, ce décompte met également en évidence un aspect troublant de l’information fournie par M6. En effet, l’actualité la plus récurrente émanant de leur rédaction est relative au sport, devant le thème sociétal et les faits divers. M6 qui proportionnellement aux autres chaînes est celle qui consacre le plus de temps d’antenne à ces mêmes faits divers.

Autre point à relever, la part égale (toutes proportions d’antenne gardées) du temps d’antenne consacré aux catastrophes sur chacune de ces antennes, qui est de 4 %. L’impression générale est plutôt à une omniprésence de ce type d’information, mais il est à constater que celle-ci n’est pas réelle, simplement elle se manifeste sur des temporalités réduites d’où l’effet de saturation. De plus, ce genre d’information a tendance à marquer la conscience des individus téléspectateurs d’où une remémoration efficace de ces informations dans la hiérarchie de celles diffusées.

Au final, il s’agit d’un outil intéressant dans l’appréhension de l’information en terme quantitatif (ici, je n’ai fait qu’en donner quelques points intéressants, je vous laisse le parcourir complètement). Il n’empêche que la meilleure répartition de l’information au monde ne peut supplanter un traitement rigoureux et honnête à l’antenne.

Pour consulter ce document >> INA STAT / TRIMESTRE 2 / OFFRE GLOBALE

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly