Dernières réflexions du poste !
Accueil » Habillage antenne » Analyse du nouvel habillage M6

Analyse du nouvel habillage M6

nouvel_habillage_m6_2010

epuis le 18 octobre dernier, M6 a une nouvelle fois fait évoluer son habillage d’antenne. Après une révolution complète de l’habillage de la chaîne en 2007 (passant ainsi de l’époque cartoon 2D à la 3D ancrée dans le quotidien), l’accent a cette fois-ci était mis dans l’évocation d’un univers plus proche de l’atmosphère du journal de la chaîne.

Faire évoluer un habillage d’antenne est un exercice de style qu’il n’est pas souhaitable de prendre à la légère tant l’identité de la chaîne et la cohérence de l’ensemble de la grille des programmes peut s’en trouver. En effet, un habillage d’antenne, c’est une signature, une marque identitaire, une promesse que l’on assène à longueur de journée aux téléspectateurs.

Réalisé une fois encore par l’agence View, cette nouvelle identité d’antenne, centralise beaucoup le logotype M6 au cœur des visuels. Dans la précédente version, le logo M6 interagissait dans des environnements contemporains, des situations du quotidien. Le message à cette occasion était directement adressé aux familles, faisant passer le message d’une proximité affirmée de la chaîne au plus près des préoccupations de ses téléspectateurs.

Un message qui était en parfaite adéquation avec la grille des programmes, puisque de nombreuses émissions de coaching et de conseils fleurissaient à l’antenne de la chaîne. L’intérêt était concentré sur ce point particulier.

Désormais, lorsque l’on regarde les jingles pub, de transition ou corporate de la chaîne, l’univers mis en avant n’a plus rien à voir avec la version précédente. Décors fantasmé ou dépouillés (plage déserte, mer avec horizon, longue route droite, extérieur d’un entrepôt, etc.), le lien fort avec la quotidienneté des téléspectateurs n’est plus aussi fort qu’auparavant (même si des décors d’appartement apparaissent à quelques reprises) Par ailleurs, ce qui se joue au cœur de ses courtes séquences impacte immédiatement le logo et non plus son environnement immédiat (maintenant le logo M6 peut se vider, être partiellement recouvert de rubans, etc.). Par ailleurs, en ce qui concerne ces décors, il est intéressant de noter qu’ils sont désormais légèrement floutés, laissant la netteté sur le logotype de la chaîne.

Celui-ci qui, dans les jingles publicitaires, est toujours représenté sous une forme transparente. Ou quand la chaîne se définie encore à l’heure actuelle comme proche de ses téléspectateurs et comme le miroir cathodique de la société. Enfin, dernière chose pour ces écrans publicitaires, ils sont tous construits selon la même logique, celle de présenter en fin de spot le logo M6 en contre plongée (affirmation de la puissance de la chaîne) avec en arrière plan (pour la majorité des cas) un ciel bleu ensoleillé.

Quelques exemples pour expliquer ces propos.

Exemple 1 / exemple 2 / exemple 3 / exemple 4

Par ailleurs, M6 a également mis en place une nouvelle identité dans le cadre de ses bandes annonces, appels à témoins, jingles de transition et coming next.

Dans ces trois types de communication, l’accent a été mis là encore sur une mise en avant du logotype de la chaîne. Et dans une relation plus étroite avec l’ambiance graphique du « 19 45« , l’utilisation de plaques de verre qui glissent et servent à faire apparaître les informations est largement utilisée ainsi que le jeu fait avec les effets de flou. Tout cela tournant en permanence autour de la mise en avant de la marque M6.

Par ailleurs, dans tous ces éléments de communication, le fond d’image est toujours le même, un fond dégradé de bleu foncé, très institutionnel et qui renforce l’image de la chaîne dans sa position de leader et de bateau pilote du Groupe M6.

Exemple 1 / exemple 2 / exemple 3 / exemple 4

En terme de conclusion, cette évolution de l’habillage de la chaîne témoigne d’un nouvel angle dans la stratégie d’antenne. En effet, en se démarquant de l’ambiance trop en prise en directe avec le quotidien de son public et en accentuant davantage l’évocation et la rêverie, la chaîne indique implicitement une envie (qui commence à poindre dans sa stratégie d’antenne) de miser plus sur ses programmes événementiels qui mettent en avant des personnages aux capacités extraordinaires (« X Factor », « Le combat des régions », « Pékin Express », « Top Chef », « Espoir de l’année »). Cependant, M6 a su être leader dans les programmes d’accompagnement du quotidien et ne se privera sans doute pas tout de suite de cette manne d’audience et financière.

Ultime point, M6 opte désormais pour la couleur orange dans le cadre de ses bandes annonces et coming next. Un choix judicieux dans le sens où cette couleur n’est utilisée par aucune grande antenne nationale (exception faite pour France Ô) et véhicule avec elle un dynamisme et une convivialité, marques identitaires de la chaîne.

D’autres vidéos du nouvel habillage de M6 disponibles ici.

Merci au site MEDIAS.lenodal pour les vidéos.

Un commentaire

  1. Et ben, depuis le 18 octobre… Je n’avais rien remarqué. Mais je vais faire attention et je regarderai sans doute tout ça très différemment après cet éclairage. Comment ai-je pu passer à côté ? Je suis très « M6 » mais c’est vrai que je regarde de moins en moins la télé ces derniers temps… Je ne pensais pas que c’était à ce point. En tout cas, cet article m’a beaucoup intéressée. Et comme je viens de découvrir ce blog, je laisse un petit commentaire, tout simplement.
    Viv

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly