Dernières réflexions du poste !
Cut 2.0

Cut 2.0

Depuis fin septembre, France Ô propose à ses téléspectateurs sa première production propre en matière de fiction, il s’agit de « Cut« . Ce projet est également l’occasion de procéder à une autre grande première, proposer une série (réellement) connectée et sociale avec une vie numérique dense qui connaît un réel succès. Tour d’horizon de cette stratégie intégrée à la série.

Avant de présenter ce qui se passe sur les réseaux sociaux pour cette série, il s’agit tout d’abord de présenter le personnage principal de cette série à savoir Jules, 17 ans dont pendant 70 épisodes les téléspectateurs vont suivre les aventures familiales et de cœur. Ce personnage assure à lui seul la cohérence de la stratégie mise en place, puisqu’en 2013, un adolescent de 17 ans est par essence, ultra connecté et ses amis le sont aussi. Passerelle naturelle et légitimation d’emblée de tout ce qui va suivre.

Chaque jour (du lundi au vendredi à 19h15 sur France Ô), en parallèle de la diffusion antenne, tout un dispositif interactif se met en place. Contenus additionnels, tweets de la part du héros @Jules_974 pendant la diffusion ainsi qu’interactions avec différents éléments de la série, les live tweets (#cutlaserie) de ce programme gagnent en intérêt puisqu’ils permettent d’étoffer certains univers narratifs seulement esquissés dans la série.

Dispositif développé en parallèle de la conception de la série, cet élément est fondamental dans sa réussite. Le numérique n’a pas été simplement pensé comme un « plus » comme dans beaucoup de projets TV. Dans ce cas, c’est à vraie cohérence entre l’antenne et le web que l’on a à faire. Une photo est prise dans la série, le rendu de celle-ci est disponible en temps réel sur une des plate formes de la série. Parfois même pendant la série, des notifications (étrangement ressemblantes à des notifications Facebook) apparaissent à l’écran, annonçant pour le public connecté la mise à disposition de nouveaux contenus sur les plate formes.

Par ailleurs, là où le travail effectué par Bigger Than Fiction est tout à fait adapté, c’est que le ton, le format ainsi que le type de contenu correspond en tous points à ce qu’un public adolescent a l’habitude de consommer. Que cela soit des selfies, des vidéos délires entre potes ou des photos de couple heureux, le ton de tout cela est tout à fait web. Par ailleurs, la présence sur les réseaux sociaux permet également d’adopter un discours moins « politiquement correct », c’est à dire que des marques peuvent apparaître, de l’alcool, etc. Ce sont des détails, mais ce sont ceux-ci qui rendent l’interaction avec le public beaucoup plus véridique et proche de celui-ci, à tel point que le dispositif peut brouiller les frontières entre réalité et fiction. Là où la série impose la frontière de l’écran comme limite entre la série et son public, la présence pertinente de Jules et de ses amis sur les réseaux sociaux instaure une vraie proximité. Là où la série dévoile une intrigue, les réseaux sociaux densifient les relations, dévoilent des secrets, des coulisses, des anecdotes, ce qui amplifie l’empathie avec le public. C’est à une personnalisation de la relation fiction-public que « Cut » répond grâce à son dispositif web.

Enfin, lorsque l’on fait le tour des différents comptes Facebook et Twitter édités autour de cette série (retrouvez la liste et les liens correspondants ci-dessous), on se rend compte que petit à petit un univers se développe sur les réseaux sociaux. A l’origine il s’agissait d’une page Facebook et d’un compte Twitter du héros de la série, avant que au fur et à mesure n’apparaissent les profils de ses différents amis voir même celui de l’agence de communication présente dans la série. Ainsi, on retrouve des dialogues entre personnages de la série uniquement sur les réseaux sociaux, de quoi développer de nouvelles intrigues, brouiller encore un peu plus la frontière réalité fiction et porter des informations à différents moments de la journée, de la semaine de façon à maintenir l’attention du public autour de « Cut » même hors période de diffusion.

En bref, ce dispositif est narrativement très bien pensé et riche. Il donne pour la première fois l’impression d’avoir été conçu de concert avec le développement de la série, de manière à apporter une vraie plus value de la série sur le web. La justesse du dispositif lui confère un vrai intérêt dans un contexte tout à fait adapté à son déploiement.

 

Profil Facebook de Jules

FB_Jules974

Profil Facebook de l’agence de communication Cut

FB_Agence_Cut

Profil Facebook de Marion Festin

FB_Marion_Festin

Profil Facebook de Phil Rousseau

FB_Phil_Rousseau

Profil Facebook de Yann

FB_Yann

Profil Facebook de Zoé Payet

FB_Zoe_Payet

Profil Twitter de Jules

TW_Jules974

Profil de Phil

TW_Phil_Rousseau

Profil Twitter de Zoé

TW_Zoe_Payet

 

 

 

 

Un commentaire

  1. Stalker !!! 🙂
    Merci pour cet article, et nous avoir traqué sur toute la Toile de la sorte 🙂 !!!!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly