Dernières réflexions du poste !
Accueil » EN DIRECT DE LA SOCIAL TV » 4 ecnarF \ esreveR oykoT
4 ecnarF \ esreveR oykoT

4 ecnarF \ esreveR oykoT

Il y a quelques semaines de cela, j’avais fait état des nouvelles orientations que France 4 s’apprêtait à prendre dans les semaines à venir, remaniant (mot à la mode) son offre et sa grilles des programmes en profondeur. Premiers effets visibles hier avec la diffusion du programme de slow tv « Tokyo Reverse« .

 Ainsi, hier soir, France Télévisions a décidé de dédier l’antenne de France 4 à une expérience télévisuelle inédite, proposer pendant neuf heures (21h-6h) un programme unique intitulé « Tokyo Reverse » dont le concept est résumé ainsi par la chaîne : « Un jeune homme déambule face caméra à Tokyo alors que le monde autour de lui défile à l’envers. Pendant neuf heures, le temps d’une nuit, France 4 propose une émission hypnotique accompagnée d’une performance musicale en direct.« 

Car oui, « Tokyo Reverse » au delà de la performance télévisuelle est avant tout une expérience de social TV au delà de différents dispositifs :

Francesco Tristano, pianiste et compositeur reconnu, jouera sur les images et pendant 9h10, la musique composée spécialement pour Tokyo Reverse. Des « special guests » viendront l’accompagner, comme : Bachar Mar-Khalifé, Brandt Brauer Frick ou Pascal Schumacher… la musique est créée en direct comme une signature sonore en harmonie avec la poésie des images : du before planant qui invite à l’évasion, à l’after calme et acoustique en passant par des phases électroniques et expérimentales en plein coeur de la nuit. Ces performances musicales sont passées en direct sur Nova (de Minuit à 5h55)

Tout au long de la déambulation, notre personnage, poste ses impressions, ses pensée et ses photos régulièrement via Twitter, Vine et Instagram. Avec cette démarche, une interactivité se créée avec le monde qui l’entoure. Le jeune homme à l’écran prend une photo avec son téléphone, on la retrouve instantanément sur son fil… Cette japonaise qui lui dit un secret, on la découvre sur son twitter. Dès qu’une action, un imprévu, une péripétie se joue à l’image, les voilà renseignés sur la timeline parallèle

Le jeu Acteurs VS Anonymes : 4 acteurs apparaissent durant la diffusion. L’objectif ? Les retrouver ! La participation des internautes se fait via twitter

Dessin Live sur le plan de Tokyo : Le parcours de notre personnage est tracé via une carte interactive

Tous ces dispositifs et la typologie du programme telle qu’elle est ne sont absolument pas produits pour réunir un public de masse face à l’écran. Certains rient du faible score d’audience réalisé par le programme (29 000 téléspectateurs réunis sur la quasi totalité de la nuit), néanmoins en terme d’expérience cela représente un vivier considérable d’individus. Qui plus est si l’on prend en compte la très forte résonance qu’a eu ce programme sur les réseaux sociaux.

On peut penser ce que l’on veut de ce programme, néanmoins il affiche de nombreux mérites. Ouvrir la voix et proposer une nouvelle narration audiovisuelle (et ce n’est pas une mince affaire) dans un format tout simplement hors normes tout en ouvrant, depuis un univers narratif restreint, de nombreuses passerelles d’échanges et d’interactions en ligne pour le public. Réunir via une émission et de façon cohérente les univers de la télévision / cinéma, de la radio et du web relève d’une exception dans la télévision actuelle et le cas d’école que nous donne à observer « Tokyo Reverse » est à considérer sans nul comme bien autre chose qu’un simple OVNI télévisuel. Bravo au service public d’avoir laissé une de ses antennes disponible pour cette télévision.

Image de prévisualisation YouTube

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page

Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly